Webinaire 2023-2024 : “Prendre en compte la vulnérabilité : définir, partager, agir”

Ce séminaire en visioconférence s’inscrit dans le cadre du séminaire de Master d’éthique appliquée (Master « Langues et Sociétés », parcours « Philosophie et société »), des séminaires de recherche de l’axe 3 : « La philosophie dans la cité » (sous-axe « Conseil et délibération ») de l’ERIAC (UR 4705) et des activités du groupe de recherche « Prendre en compte la vulnérabilité : définir, partager, agir ».

Le thème retenu cette année est : « Art et soin ». Cinq séances sont prévues en 2024 pour mener un travail interculturel et interdisciplinaire autour d’une réflexion sur la vulnérabilité. Il s’agira d’explorer l’articulation possible entre l’art sous toutes ses formes : littérature, musique, arts plastiques, théâtre, danse, d’une part et la pratique du soin de l’autre. L’approche a pour vocation d’être internationale – elle constitue un des aspects de la collaboration entre le département de philosophie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et le département de philosophie de l’Université de Rouen Normandie – et pluridisciplinaire, associant des perspectives en philosophie (autour de problématiques en éthique et en esthétique), mais aussi en médecine, en littérature, en productions artistiques et culturelles, en sociologie, en sciences de l’éducation et en psychologie.

La principale question est la suivante : en quoi et selon quelles modalités l’art peut-il contribuer à soigner ?

L’art est au service du soin, appelé communément « art-thérapie » ; c’est avant tout « une technique de soin […] dans le cas des troubles mentaux »[1]. Il s’inscrit dans une dynamique de prise en charge des personnes en difficultés, dans un « accompagnement thérapeutique de personnes généralement en difficulté à travers la production d’oeuvres artistiques où l’art une technique au même titre qu’un médicament »[2]

Plusieurs approches seront privilégiées et tout particulièrement celle mise en oeuvre par l’éthique narrative.

NOTES

[1] Annie Broyer-Labrouche, Manuel d’art-thérapie, Paris, Dunod, 2012 [3e éd.], p. 2.
[2] Jean-Pierre Klein, Art-thérapie, Paris, PUF, collection « Que- sais-je ? », 2002 [1997]. p. 5.

PROGRAMME

21 février 2024

  • Khady Ndiaye (Doctorante, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, GIRCI), « Vulnérabilité mentale et ethnopsychiatrie en Afrique »
  • Dieynaba Gabrielle Ndiaye (Maîtresse de conférences en Psychologie, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, GIRCI), « Art et bien-être »

20 mars 2024

  • Mouhamdou Moustapha Dieye (Doctorant, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, GIRCI), « L’art de soigner la stérilité en Afrique traditionnelle : l’exemple des Ashanti du Ghana et des Diola du Sénégal »
  • Myriam Odile Blin (Professeure de Sociologie, Université de Rouen), « Art et chamanisme »

17 avril 2024

22 mai 2024

  • Cheikh Ndiaye (Doctorant, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, GIRCI), Art et folie chez Changeux
  • Jeanne Diouma Diouf (Maître de Conférences en Philosophie, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, GIRCI), « La technologie : un antidote de la mort »

19 juin 2024

  • Géraldine Chouard-Véron (Professeure à l’Université Paris-Dauphine, Université de Paris, LARCA , Membre de l’Institut de la Personne en Médecine (ILPEM), Diplômée en Art-Thérapie), « Patchwork et Santé ,“The Names Quilt” (ou “Patchwork des noms”) et la question des victimes du SIDA »
  • Clémence Delbart (Doctorante à l’Université Paris 8, Université Cheikh Anta Diop de Dakar, GIRCI), Habiter des lieux hospitaliers : quels / quelles dispositifs/pratiques artistiques en lieu de soin ?

INFORMATIONS PRATIQUES

Les séances auront lieu de 17h00 à 19h00 (heure française).

Un ouvrage collectif Art et soin reprendra l’ensemble des communications de 2024 et des précédents webinaires. La publication est prévue en 2024 aux éditions Hermann de Paris (25 000 et 30 000 signes maximum par article).

TÉLÉCHARGEMENT

| Programme 2023-2024

COORDINATION



Citer ce billet
Benoît Roux (2024, 13 mai). Webinaire 2023-2024 : “Prendre en compte la vulnérabilité : définir, partager, agir” Prendre en compte la vulnérabilité. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11o0g

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search